Il peut être parfois difficile de trouver le juste-milieu entre vie familiale et vie professionnelle. Si en plus de cela, il faut rajouter vos entraînements de sport, cela peut vite devenir un casse-tête.

En ce qui me concerne, je ne manque jamais un entraînement, J’applique simplement une technique pour me forcer à agir. Cet article va vous montrer comment le faire aussi.

Quelles sont les causes ?

Si vous avez pour objectif de vous remettre en forme, que ce soit pour développer votre masse musculaire ou affiner sa silhouette grâce au sport, il vous faudra du temps pour créer une dynamique autour d’une routine d’entraînement. 

Le but est d’essayer d’être le plus régulier possible, car lorsque vous arrêtez pendant un certain moment, vous perdez tous vos progrès et quand vient le moment de reprendre, cela devient toujours très compliqué. 

D’après mon expérience, il existe deux types de situations qui vous feront manquer un entraînement :

Un manque d’organisation

Lorsque votre carrière et votre vie personnelle deviennent agitées et stressantes, vous êtes plus susceptible de mettre de coter vos entraînements, ne trouvant généralement plus le temps pour vos séances de sport.

Il faut savoir que c’est dans les moments les plus stressants que la pratique d’une activité sportive peut s’avérer bénéfique. Cela vient du fait que nous sécrétion en plein effort un certain nombre d’hormones, dont l’endorphine qui génère une véritable sensation de plaisir.

Lorsque vous êtes confronté à la pression et à l’adversité, il est extrêmement important de continuer à faire de l’exercice. C’est parce que l’exercice atténue le stress et aide à garder l’esprit fort et fort.

Vous remarquerez peut-être que lorsque vous vous entraînez régulièrement, vous vous sentez bien et vous vous demandez comment vous pourriez vous arrêter. L’endorphine agit comme une drogue, c’est ce qui explique que certains sportifs ne peuvent plus se passer de leur routine sportive.

Ce que j’aime appeler la “zone d’excuse”

La « zone d’excuse » survient lorsque vous blâmez quelque chose en particulier. Vous ne vous sentez donc pas coupable d’avoir manqué votre séance d’entraînement. 

On entend généralement : ” Je n’ai pas envie de faire du sport parce que …

Je suis tellement fatigué.
Il fait trop chaud.
Il fait trop froid.
Je dois me lever tôt demain

Lorsque vous tombez dans le piège et que votre excuse vous gagne, c’est à ce moment que les problèmes commencent à apparaître. Vous commencez à développer un mauvais état d’esprit.

Limiter les excuses

  1. Rappelez-vous la raison pour laquelle vous avez commencé à vous entraîner. Je vous invite à prendre une feuille de papier et d’y noter 5 raisons pour lesquelles vous faire du sport. C’est votre « pourquoi ». Si votre “pourquoi” est assez puissant, il surmontera toute excuse d’entraînement que vous pouvez imaginer. Vous augmenterez ainsi votre motivation à faire du sport
  2. Faites simplement votre séance d’entraînement même si vous vous sentez trop fatigué, même si vous limitez la durée et l’intensité, vous aurez la satisfaction d’avoir effectué votre séance d’entrainement.
  3. Prenez quelques minutes, fermez les yeux et imaginez votre entraînement. Ensuite, parcourez mentalement votre séance. Rendez votre vision mentale aussi claire et détaillée que possible, jusqu’aux chaussettes de couleur, et ce que vous ressentez lorsque vous transpirez. Cette préparation mentale aidera généralement à vous mettre en condition.

Planifiez vos entraînements

Organiser ses séance d'entraînements

La solution pour ne plus rater un seul entrainement est simple : programmez vos entraînements à l’avance.

Quand planifier vos entraînements ?

Essayez dans la mesure du possible de vous dégager dans votre emploi du temps des créneaux spécifique et régulier pour vos séances de sport et tâchez de les respecter.

Dans le cas contraire, prenez le temps d’organiser vos séances de sport chaque semaine.

Personnellement, je prépare mes entraînements le dimanche, et ce pour toute la semaine.

Je passe environ 30 minutes à planifier mes entrainements en examinant les actions et les projets que j’ai eu la semaine précédente, puis en créant les actions-clés et les résultats que je veux accomplir au cours de la semaine prochaine.

J’analyse mes impératifs et je m’engage à noter sur mon agenda mes séances de sport lorsque j’ai du temps libre.

Comment planifier vos entraînements ?

Après avoir planifié ma semaine en fonction de mes disponibilités, je planifie mes entraînements. J’estime que mes séances sont des engagements, au même titre qu’une réunion importante.

Je peux planifier 2 ou 3 cours de yoga, 3 séances de renforcement musculaire ou encore des séances de cardio.

Je me fixe toujours des objectifs spécifiques en matière de santé et de forme physique afin de guider mes entraînements. (Perte de poids, prise de muscle ou endurance physique, etc.)

Personnellement, J’aime m’entraîner vers 18h après une bonne journée de travail, le sport m’aide à faire le vide et à me détendre.

Bien entendu, à vous de vous organiser en fonction de votre situation professionnelle et de vos envies. Cela peut être le matin avant d’aller travailler, ou encore durant la pause déjeuné.

S’engager sur un horaire pour vos entraînements

Je comprends qu’il peut être tentant de sauter une séance d’entraînement lorsque votre emploi du temps est chargé, mais vous devez vous engager dans vos séances d’entraînement.

Je recommande fortement de vous engager sur un programme d’entraînement minimum. Par exemple, vous estimez pourvoir vous dégager en moyenne 3 heures par semaine, pas de problème, l’objectif est de respecter 3 heures d’entrainement chaque semaine.

L’idée est d’être sûr à 100% que vous pouvez toujours atteindre ce nombre de séances d’entraînement hebdomadaires.

Vos séances d’entraînement ne doivent plus être considérés comme une corvée, mais un moment qui permet de vous sentir bien, d’entretenir votre corps ainsi que votre esprit. Gardez en tête que le corps et l’esprit sont intégralement connectés.

« La santé, c’est un esprit sain dans un corps sains »

Le mot de la fin

Vous n’avez maintenant plus d’excuse à manquer une de vos séances d’entrainement :

–       Limiter les « excuses » et adoptez le bon état d’esprit

–       L’organisation est la clé de la réussite