Sous souhaitez savoir ou vous en êtes physiquement ? Sachez qu’il existe un certain nombre d’indicateur qui peuvent évaluer votre corpulence physique. C’est par exemple le cas de l’IMC qui permet d’identifier si vous êtes en surpoids ou non. Découvrez dès maintenant quel est le calcul de l’IMC et comment interpréter le résultat !

Qu’est-ce que l’IMC ?

L’IMC (Indice de Masse Corporel) est un indicateur défini par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) afin de déterminer votre corpulence et de limiter les risques liés à votre état physique. Sachez bien que votre corpulence, que ce soit un état de surpoids ou de maigreur, peut directement impacter négativement votre santé !

IMC en surpoids : Les risques pour la santé

Augmentation de l’hypertension

 Les personnes en surpoids ont davantage de risque de développer de l’hypertension qu’une personne de poids moyen. Cela a notamment pour cause d’accroître les accidents vasculaires.

Excès de mauvais cholestérol

Une nouvelle fois, les personnes en surpoids ont tendance à développer davantage de cholestérol LDL (mauvais cholestérol). Une trop grosse concentration de ce type de cholestérol augmente les risques d’accidents vasculaires.

Favorise le diabète de type 2

Les personnes ayant un IMC élevé ont en moyenne 3 fois plus de risque de développer un diabète de type 2. En effet, le surplus de graisse dans le corps aura tendance à augmenter votre besoin d’insuline. Le pancréas n’est donc plus en capacité de suivre la production, augmentant ainsi le risque de diabète.

Apparitions de douleurs articulaires

Enfin, les personnes en surpoids ou obèses pourront ressentir à terme des douleurs articulaires. Le poids supplémentaire causé par l’excès de masse grasse peut impacter la mobilité et favoriser l’apparition d’arthrose au niveau du genou.

Le calcul de son IMC (homme et femmes)

Le calcul de l’IMC est relativement simple. Pour cela, on utilise une formule mathématique.

IMC = poids/taille2

  • Le poids est exprimé en kilos
  • La taille est exprimée en mètre

Cette formule est relativement fiable pour les hommes et femmes adultes compris entre 18 et 65 ans. En revanche, ce type de calcul ne peut pas être utilisés pour les femmes enceintes, les seniors, ou encore les athlètes (J’explique la raison dans la suite de cet article 😉)

Exemple du calcul de mon IMC

 Dans cet exemple, nous allons calculer mon Indice de Masse Corporel. Voici les données :

  • Je mesure 1,83 mètres (183 cm)
  • Je pèse actuellement 82 kilos

Le résultat  = 1,87 / 822
    = 23,4

Pour ceux qui ne sont pas à l’aise en mathématiques ou qui ne veulent pas s’embêter à effectuer ce calcul de tête, sachez qu’il existe des calculateurs d’IMC qui permettent en quelques clics de déterminer votre IMC.

Comment interpréter son IMC

Calcul de son IMC

Une fois après avoir calculer votre Indice de Masse Corporelle, l’objectif sera d’interpréter le résultat afin de définir votre corpulence. Vous allez pour cela comparer le résultat obtenu à un tableau :

IMC Interprétation
– de 16,5 Maigreur sévère
16,5 à 18,5 Maigreur
18,5 à 25 Corpulence normale
25 à 30 Surpoids
30 à 35 Obésité modérée
35 à 40 Obésité sévère
+ de 40 Obésité morbide

Mon exemple :

Si on reprend mon cas, j’ai obtenu un IMC de 23,4. Si l’on se réfère au tableau ci-dessus, j’ai donc une corpulence normale.

L’IMC en France

 Selon une étude menée par Santé Publique France, 54 % des hommes et 44 % des femmes sont en surpoids ou obèses. Il ne s’agit de personne ayant un IMC supérieur à 25.

Si on étudie de plus près l’obésité, cela concerne à l’heure actuelle 15 % de la population Française, soit tout de même environ 7 millions de personnes. L’étude nous indique également que l’évolution reste globalement stable.

Cette situation est principalement le résultat d’une mauvaise hygiène de vie, à savoir une mauvaise alimentation et trop peu d’activité sportive.

Les inconvénients du calcul de l’IMC

 La méthode de l’IMC présente malgré tout quelques limites en fonction de certains critères :

Le sexe de l’individu

Il faut savoir que la composition corporelle peut déjà varier d’un sexe à l’autre. Les femmes ont tendance à avoir davantage de graisse corporelle que les hommes. Cela s’explique par le fait que les femmes peuvent donner naissance. Or, les critères concernant l’IMC sont les mêmes pour les femmes et les hommes …

Les personnes âgées

Nous l’avons vu précédemment, cette méthode n’est pas adaptée pour les personnes âgées. La raison à cela est que l’on constate une baisse de la taille en fonction de l’âge. Ce phénomène est principalement dû à de l’ostéoporose. Les os ont tendance à devenir de moins en moins dense, ce qui peut avoir un impact sur notre taille.

Ainsi, une personne ayant un « poids normal » peut se transformer en « surpoids ».

Les enfants

L’un des critères que l’on prend en compte pour le calcul de l’IMC est la taille. Forcément, les enfants sont en pleine croissance, ce qui peut avoir un impact sur l’IMC, qui devient donc un indicateur qui n’est plus vraiment pertinent à cet âge.

Les femmes enceintes

Le fait d’utiliser la méthode de l’IMC pour les femmes enceintes ou qui allaitent n’est pas pertinent. Pendant cette période, votre poids va augmenter naturellement chaque mois avec le développement du fœtus. Ainsi, votre IMC va augmenter, mais le résultat ne sera pas révélateur de votre condition physique.

Les sportifs

C’est sûrement selon moi les plus gros inconvénients du calcul de l’IMC. La méthode ne fait pas la différence en la graisse corporelle et le muscle ! On peut prendre l’exemple de Louis Picamole (célèbre joueur de l’équipe de France de Rugby)

Inconvénients de l'IMC

Il mesure 1.92 pour 118 kg. Si on fait le calcul de son IMC, on obtient 32. D’après ce résultat, Louis Picamole serait en obésité modérée. Or, si on regarde la photo ci-dessous du joueur en question, je ne pense pas qu’il soit atteint d’obésité. Il a juste développé une masse musculaire importante.

C’est pour cela que cette méthode n’est pas forcément recommandée pour les sportifs et personnes pratiquant la musculation.

Les avantages du calcul de l’IMC

Un outil facile à utiliser

Il est très facile de déterminer son IMC, que ce soit par le calcul ou à l’aide de calculateurs. Il suffit ensuite de comparer votre résultat à un tableau et le tour est joué ! C’est cette simplicité d’utilisation qui en fait une méthode universelle utilisés depuis plusieurs années maintenant,

Une première indication

Même si la méthode présente est parfois décrié, elle peut néanmoins vous donner une première indication sur votre corpulence et votre état physique. Elle permet également de comprendre que le poids peut directement avoir un impact sur votre santé et qu’il ne faut pas négliger son hygiène de vie. Cela peut vous donner le déclic pour améliorer vos habitudes alimentaires ou vous remettre au sport.

Les substituts de l’IMC

Calculer son IMC

Si vous souhaitez affiner les analyses de l’IMC, d’autres méthodes peuvent vous permettre de compléter votre analyse :

Prendre ses mensurations

Le fait de prendre ses mensurations est une excellente méthode pour suivre son évolution physique sur une certaines zone de son corps (ventres, cuisses, etc.). J’ai déjà écrit un article sur le sujet  où j’explique comment prendre ses mensuration.

Son taux de masse grasse

Prendre son taux de masse grasse est sûrement l’indicateur le plus pertinent afin d’évaluer si vous avez grossit. Ici, nous allons nous attarder sur la prise de gras. A l’aide d’une pince à plis cutanés, il est possible d’évaluer votre taux de masse grasse sur différentes zones de votre corps

La balance

La balance est sûrement l’outil le plus utilisé pour surveiller son poids. Attention de ne pas trop s’y focaliser. Tout comme pour l’IMC, votre balance ne fera pas la distinction entre le gras et le muscle. En faisant du renforcement musculaire, il est par exemple possible de perdre du gras et de gagner en muscle, mais comme le muscle est plus lourd que la graisse, votre balance risque de vous indiquer une prise de poids.

Il est donc préférable d’utiliser une balance impédancemètre qui va pouvoir calculer votre masse corporelle, mais également étudier la composition de votre corps (graisse, muscle, eau, etc.). Voici la balance que je vous recommande : la balance Yungdo qui permet d’afficher votre poids et vous donne une multitude d’informations sur votre corps (votre masse osseuse, composition en eau, muscles et graisse, etc.)

Balance impédancemètre IMC

➡️Balance connectée Yungo disponible ici ⬅️

Le mot de la fin 

L’Indice de Masse Corporelle est une méthode intéressante, car facile à mettre en place. Grâce à un simple calcul, cela vous permet de déterminer votre corpulence et d’identifier les risques de maladies liés à votre poids. Néanmoins, la méthode de l’IMC présente des limites, car elle n’est pas applicable à tout le monde. On pense notamment aux sportifs, personnes âgées, aux femmes enceintes et aux enfants.

Il peut être intéressant de compléter la formule de l’IMC avec d’autres indicateurs tels que la balance, vos mensurations ou encore votre taux de masse grasse.






Leave a Reply

Your email address will not be published.