Astuces pour bien prendre ses mensurations

Que ce soit pour choisir ses tenues dans une boutique ou pour coudre soi-même ses vêtements il est important de connaitre son tour de hanche, de taille de buste et sa longueur d’entrejambe. À noter que d’autres mensurations sont également très utiles. C’est le cas par exemple de la largeur des épaules et de la longueur des bras. Si l’on connait généralement l’utilité d’avoir ces données en tête, il n’est pas toujours aisé de les déterminer soi-même. Il existe pourtant des astuces pour se tirer d’affaire. C’est ce que nous partageons avec vous dans cet article.

Se mettre dans les conditions optimales

Pour bien prendre ses mensurations, il est indispensable de se mettre dans les bonnes conditions. Avant tout, vous devez vous assurer de porter une tenue adaptée. Il doit s’agir de vêtements fins. À noter qu’il est même mieux de prendre ses mensurations en étant nu. C’est la garantie d’avoir des mesures qui reflètent exactement la morphologie. En général, une tenue composée d’un débardeur fin ou d’un t-shirt et d’un legging ou d’un jean moulant peut faire l’affaire.

L’autre chose à ne pas négliger, c’est les chaussures. Dans la mesure du possible, portez des chaussures adaptées à la tenue. En général, il est recommandé de mettre des talons d’une hauteur donnée pour bien jauger la longueur de l’entrejambe. C’est particulièrement important lorsqu’il est question de prendre des mensurations pour un pantalon ou une longue robe.

Une fois que vous aurez trouvé la tenue adaptée, enfilez-la et tenez-vous droit afin de prendre vos mensurations. Écartez légèrement les pieds et gardez la tête bien droite. En effet, une bonne posture est indispensable pour obtenir les bonnes mensurations. En espaçant vos deux pieds d’environ 15 cm, vous répartissez votre poids de façon égale, ce qui garantit des mesures exactes. N’hésitez pas à faire une pause si vous n’en pouvez plus de rester dans une position droite. Il ne s’agira pas forcément de vous asseoir. Prenez simplement un temps pour vous décontracter avant de poursuivre.

À des moments, vous serez tenté de vous pencher pour voir le mètre-ruban. Gardez-vous de le faire. Restez plutôt dans la bonne position pour obtenir des mesures correctes. Pour vous aider, vous pouvez fixer du regard un point sur le mur ou imaginez que vous gardez un livre en équilibre sur votre tête et que le moindre mauvais geste le ferait tomber. Si vous êtes devant une glace, ne quittez pas votre reflet des yeux.

Se munir d’un ruban souple pour mesurer les différentes parties de son corps

Afin de prendre vos mensurations, vous devez vous munir d’un mètre-ruban souple. Cet accessoire est disponible dans toutes les merceries à quelques euros. Si certains se présentent sur un enrouleur qui permet de les enrouler sur eux-mêmes, d’autres sont sans enrouleur. Dans tous les cas, il doit être suffisamment flexible pour vous permettre de prendre les bonnes mensurations. Retenez donc que vous ne pouvez pas utiliser un mètre ou une règle en métal.

Pour la prise des mensurations, le ruban doit être tenu bien à l’horizontale tout autour du corps. Vous pouvez regarder dans un miroir de plain-pied pour savoir si le mètre-ruban est parfaitement horizontal lorsque vous l’enroulez autour de votre corps. Si ce n’est pas le corps, glissez vos doigts en dessous de l’accessoire pour ajuster sa position contre votre corps.

À chaque mesure, il est extrêmement important de bien appliquer le mètre-ruban sur la peau sans pour autant serrer le corps, ce qui fausserait les mensurations que vous prenez.

Pour mesurer votre tour de poitrine par exemple, vous devez vous positionner les pieds joints avec le buste bien droit. Enroulez ensuite le mètre-ruban autour de votre poitrine au niveau du bout des seins. Maintenez-le bien parallèle au sol. Faites-le passer ensuite sous vos aisselles et sur vos omoplates afin d’obtenir des mensurations correctes.

Pour mesurer votre tour de ventre, tenez-vous debout, avec le buste bien droit et le ventre détendu. Enroulez le mètre-ruban autour de votre ventre en le passant soit sur le nombril, soit juste en dessous.

Pour connaitre la mesure de votre taille, placez le mètre-ruban à l’endroit le plus étroit de votre buste. En général, il est recommandé de placer l’accessoire au-dessus du nombril pour avoir des mesures correctes.

Pour mesurer votre bras, tenez-vous debout en gardant votre buste droit et votre bras le plus détendu que possible. Mesurez ensuite 5 cm en partant de l’épaule en évitant surtout de contracter le muscle du bras lorsque vous prenez la mesure.

Pour mesurer vos hanches, vous devez placer le mètre-ruban exactement à l’endroit le plus large. Cette zone se situe généralement au-dessus du fessier. Assurez-vous que l’accessoire est bien à l’horizontale afin d’obtenir des mesures fiables.

Pour mesurer vos cuisses, tenez-vous sur la cuisse que vous voulez mesurer en tendant la jambe sans pour autant la contracter. Mesurez ensuite 5 cm en partant du haut de la cuisse.

De façon générale, la prise de mensurations part d’une extrémité à une autre. Commencez toujours à partir de l’extrémité 0 lorsque vous prenez vos mensurations. Repérez ensuite le point d’arrivée en pinçant le mètre-ruban exactement au niveau où vous voulez prendre vos mesures. Relevez à présent l’accessoire et placez-le devant vos yeux afin de voir la mesure correspondante à la partie pincée.

En prenant vos mensurations, notez-les dans un cahier au fur et à mesure pour ne pas oublier. Vous pouvez par exemple créer un tableau simple sur une feuille afin de mieux organiser le travail. Dans la colonne de gauche, mettez les différentes parties de votre corps et notez la mesure correspondante dans la colonne de droite.

Se faire aider pour les zones difficiles d’accès

Les mensurations à prendre peuvent largement varier en fonction de l’usage que l’on veut en faire. Mais, en général, les mesures principales sont :

  • Le tour de taille ;
  • Le tour de cou ;
  • Le tour de hanches ;
  • Le tour de bassin ;
  • Le tour de bras ;
  • Le tour de cuisse ;
  • Le tour de poitrine ;
  • La longueur d’épaule ;
  • La longueur des bras ;
  • La longueur des jambes.

De façon générale, il est très difficile de prendre ses mensurations tout seul. En effet, certaines contorsions pour avoir accès aux parties à mesurer peuvent faire varier vos courbes et vous donner de fausses mesures. En outre, il est plus difficile de s’assurer tout seul de la bonne position du mètre-ruban.

Si vous n’êtes pas sûr d’avoir les bonnes mesures, contactez votre tailleur pour prendre vos mensurations de façon professionnelle. N’hésitez pas non plus à demander de l’aide à un proche pour prendre vos mesures. Dans une boutique de lingerie par exemple, vous pouvez demander à la vendeuse de vous aider à déterminer votre taille de soutien-gorge.

En général, il est recommandé de prendre ses mensurations le matin après un gros repas. C’est une manière de s’assurer que l’on sera bien à l’aise dans ses vêtements. Si vous prenez vos mensurations le matin avant le petit déjeuner, assurez-vous d’ajouter une petite marge.

Si vous prenez de nombreuses mensurations à la fois, demandez à une autre personne de vous aider à les noter. Au besoin, cette personne peut même vous lire la prochaine mesure à prendre pour vous permettre de rester concentré.

En fonction des besoins, vous pouvez utiliser un modèle, un pantalon bien ajusté pour mesurer votre entrejambe. Si vous n’avez personne pour vous aider, optez pour un pantalon qui vous va bien afin de trouver la bonne mensuration. Étendez le vêtement à plat et utilisez un mètre-ruban pour déterminer la distance qui se trouve entre l’ourlet en bas d’une jambe et le haut de l’entrejambe.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *